Accueil

 
 
 

stage mut fstg nov 2021

Pensez à demander une autorisation d’absence syndicale. Pour cela cliquez ici.

Projet de loi de finances 2022 : suppression de 410 emplois d’enseignants dans le 2nd degré pour 22 860 élèves de plus ! 
Les débats s’ouvrent ce 11 octobre sur le Projet de loi de Finances (PLF). Le budget 2022 nous permet de nous projeter sur la prochaine rentrée, notamment au regard du bilan de rentrée 2021 qui s’avère catastrophique en EPS :
  • Effectifs par classes qui explosent (il n’est pas rare de trouver des groupes à plus de 25 en éducation prioritaire, à plus de 30 en collège, à plus de 35 en Lycée et LP).
  • Manque de recrutements : près de 2000 heures n’étaient pas assurées au 2 Septembre en EPS en France !
  • Une année qui va s’avérer difficile pour assurer la continuité du service public : TZR quasiment tous affectés à l’année, HSA imposées qui vont peser sur la santé des personnels, etc…
 
Les conditions d’apprentissages des élèves se dégradent ainsi que les conditions de travail des enseignant.es d’EPS. Après un mois, la fatigue se fait déjà sentir dans les établissements et les salles des profs !
Ces faits sont le résultat d’un plan massif de suppression de postes lié à la politique de JM Blanquer et des choix budgétaires successifs. Depuis la rentrée 2018 il y aura eu 73 121 élèves de plus pour 771 suppressions de postes en EPS.
A la rentrée 2022, dans le second degré public, 22 860 élèves de plus sont attendus (Depp) et le projet de budget 2022 prévoit … 410 suppressions d’emplois d’enseignants !!! Il est prévu la création de 60 postes d’inspecteurs supplémentaires, de 300 postes de CPE et 50 d’assistants sociaux. Si nous ne pouvons que nous féliciter de la création de postes indispensables de CPE et d’assistants sociaux (même si ces créations ne permettront pas de maintenir le taux d’encadrement de 2017 au vu de la montée d’effectif), les suppressions d’emploi d’enseignants vont encore dégrader la situation dans les classes !
Depuis un an et demi, les personnels (enseignant, non enseignant) tiennent le système éducatif à bout de bras en faisant face à un manque de moyens humains et matériels. Le projet de budget 2022 va aggraver une situation qui pèse sur la qualité du service public mais aussi sur la santé des personnels déjà sous tension.
Recruter est une urgence pour tout le système éducatif. Au niveau du second degré, le SNES-FSU estime les recrutements nécessaires à 50 000 enseignant.es pour revenir au taux d’encadrement de 2006. Le SNEP-FSU estime les besoins à plus de 3000 profs d’EPS, et bien plus pour augmenter les horaires sur l’ensemble de la scolarité (4h pour tous !) ou compenser le déficit énorme dans l’ESR (STAPS/SUAPS).
La discussion sur le projet de loi de finances débute le 11 octobre à l’Assemblée Nationale. Il est donc urgent d’agir massivement, avec les parents d’élèves, les étudiants STAPS et les élu.es pour exiger des moyens supplémentaires pour l’école.
Nous vous appelons à interpeller les parlementaires (députés et sénateurs) en demandant des audiences et en leur envoyant massivement des mails en spécifiant dans le texte la situation vécue dans votre établissement ou université (texte modifiable, cliquez sur l’image ci-dessous). Le SNEP-FSU s’adressera aux groupes parlementaires sur cette question budgétaire.
Soyons offensifs, exprimons nos besoins pour imposer des choix tournés vers l’avenir et l’éducation !!
 
Secrétariat national du SNEP-FSU
 
 

 

Spécial Stagiaires et contractuels alternants:

Dossier entrée dans le métier : Vous débutez dans le métier ? Pas toujours facile de s’y retrouver dans les multiples propositions didactiques et pédagogiques existantes. Des collègues du « groupe éduc » du SNEP-FSU ont sélectionné pour vous des articles qui vous aideront à préparer vos cycles d’EPS. Natation, danse, sports collectifs, badminton, arts du cirque, gymnastique… voilà pour vous souhaiter « Bienvenue dans le métier » ! Cliquez ici

 

BUL ACAD 247 sept 2021 def
Pour voir les résultats des élections internes du SNEP-FSU, cliquez ici

Congrès académique

Jeudi 24 et vendredi 25 juin s’est déroulé au CRJS de Salbris le congrès académique du SNEP-FSU. Durant ces 2 jours, ce sont plus d’une vingtaine collègue qui ont débattu autour de thème comme le syndicalisme, le corpo ou le sport. 7 collègues ont été mandatés pour porter les propositions issues des débats lors du congrès national qui se déroulera en Corse du 29 novembre au 3 décembre 2021.

¤ Ci-dessous les comptes rendus de différents débats:

Pour l’avenir de la jeunesse en France : ouvrir 1500 postes aux CAPEPS 2021

Vous trouverez en cliquant sur ce lien, le visuel de l’opération .

Non à leur privatisation !!!
Soutenons le referendum ADP
Faisons vivre la démocratie !
Il faut 4,7 millions de signatures d’ici le 12 mars 2020 pour obtenir un référendum d’initiative partagée (RIP).

Cliquer ici pour plus d’informations

http://gri.snepfsu.net/Scripts/ADL/

programmes_alternatifs_pave

http://www.snepfsu.net/actualite/com2p/2017/20171009_cp_eps_dnb.ht